Mon histoire

l'importance des souvenirs

A mon tour de me dévoiler un peu.
Voici en quelques mots un bout de moi, un bout de mon histoire.

Parlons un peu d’où je viens ….. c’est important non?
Je suis d’origine bretonne et j’ai donc passé une grande partie de mon enfance dans le Finistère sud tout près de l’océan.
Je crois d’ailleurs que les lumières si caractéristiques de la Bretagne ont influencé mon style photographique.

Ensuite vers 20 ans, je suis parti  à Paris.
Un vrai tournant dans ma vie, ça a été la période de belles rencontres, une ouverture vers d’autres cultures.
Paris reste une ville de coeur si somptueuse, si folle  et si frénétique à la fois.

Puis je suis revenu en Province, à Nantes … depuis je n’y suis jamais reparti!
C’est à cette période que j’ai découvert la photo avec l’achat de mon 1er boitier.
J’ai très vite compris que ce n’est pas l’appareil photo qui fait la belle photo 😉 mais bel et bien le photographe.
J’ai commencé par photographier la nature, puis timidement, j’y ai incorporé de l’humain.
C’est là que j’ai compris que c’est ça que je voulais faire !
Figer un moment de vie, créer des souvenirs pour soi, pour les générations futures

Paskal Le Saux Photographe Nantes
Paskal LE SAUX photographe Nantes photo architecture

Ce que j'aime

C’est toujours difficile de se présenter, de nommer ses qualités et de pointer du doigt ses défauts !
Allez, je me lance !

Commençons par mes principaux traits de caractère :

Je suis quelqu’un d’enthousiaste, de positif, de persévérant  (je pense que c’est souvent le dénominateur commun des gens passionnés)
J’aime les relations simples, directes et sincères avec les gens.
Cela étonne parfois les personnes qui ont besoin d’un temps d’observation.
Je suis aussi  plutôt quelqu’un d’honnête, de bienveillant.
Je ne suis pas trop dans la critique … je préfère de loin être dans l’encouragement.

Et la face sombre? (bah, nous avons tous une face sombre non?)

Pas vraiment de face sombre mais j’ai quelques défauts! Je suis quelqu’un d’exigeant pour mes proches, d’impatient, de têtu ( tiens, tiens, peut être est-ce dû à mes origines bretonnes)
j’ai aussi besoin d’avoir des moments de solitude pour pouvoir recharger mes batteries.

Et si on parlait un peu centres d’intérêt?

Au delà de la passion pour la photo, je ne pourrais vivre sans musique c’est absolument vital !
Je m’intéresse aussi beaucoup à la gastronomie, à  l’art, à l’architecture et  au design (cela influence aussi beaucoup mon style photographique)
Et je terminerais par le voyage, la découverte d’autres cultures ….. je crois que je pourrais passer mon temps à voyager et à découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles personnes.

“La photographie, c’est l’art de saisir l’âme d’un instant.” Margaret Bourke-White

Retour en haut